Nouvelle année, nouveau palier de compétences !

Nous y voilà, déjà une année et que de progrès réalisés ! Depuis la création d’une première sacoche en  cuir, puis de trois ceintures, d’un manteau en laine tricotée et cuir teint et gravé … Et maintenant ? De l’artisanat, encore et toujours plus varié et utile (maroquinerie, couture, tricot, menuiserie). Cette année verra je l’espère l’accomplissement de plusieurs projets qui me tiennent à cœur :

– la création, à multiples exemplaires, d’un métier à pédale, qui permettra non seulement de sculpter le bois, mais aussi de tourner la glaise, de filer, de broyer, de carder … Bref un véritable assistant d’atelier tout en un, un couteau suisse transportable et doté d’outils facilement adaptables, le tout en bois, avec une petite touche de métal recyclé, probablement de l’aluminium ou de l’inox, et proposé à la vente.

– la création, cette fois à exemplaire unique, d’un four à poteries, afin de préparer le terrain pour la forge dont je rêve et de pouvoir réaliser les fameux photophores dont j’ai eu l’idée l’année dernière.

– la création d’un métier à tisser d’un niveau bien supérieur à celui que je possède, avec toutes les améliorations pour tisser vite et confortablement, de façon à pouvoir faire des lainages tissés fin et donc des sous-vêtements (tee-shirt, mais pas que 😉 ). J’envisage de reproduire ce métier à tisser à la demande pour le commercialiser, à un prix bien plus faible que celui, rédhibitoire, que je vois habituellement (même objectif d’accessibilité pour le métier à pédale d’ailleurs).

En attendant, je continue les créations et je développe enfin les premières chaussures de la marque Lierrant, en laine et cuir, grâce à mes nouvelles connaissances en tricot circulaire et en cordonnerie 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *